Les Beaux gosses
The French Kissers
de Riad Sattouf
Quinzaine des réalisateurs
palme

Sortie en salle : 10 juin 2009




« Tu veux sortir avec moi ? »

Auréolée d'une jolie réputation avant même sa présentation cannoise, cette aimable comédie a suscité maints commentaires élogieux et applaudissements nourris, quand des œuvres ambitieuses (Antichrist) ont été victimes d'un lynchage journalistique... Des aléas et caprices des festivals. Les qualités ne manquent certes pas à ce premier film, véritable bouffée d'air frais, réalisé par un cinéaste auteur d'une BD, Retour au collège. On sent d'ailleurs cette influence dans des personnages croqués à gros traits et une succession de saynètes qui pourraient trouver un équivalent dans un album dessiné : Riad Sattouf serait-il alors le petit frère des Reiser, Bretécher et autres Lauzier ? Il est en tout cas bien plus qu'un dessinateur transfuge. Son récit est un premier lieu adroitement écrit, et l'on suit avec le sourire aux lèvres les mésaventures de ces antihéros teenagers, à l'âge des premiers émois hormonaux : vantardises ostensibles, défis irréfléchis et râteaux sans appel occasionnent des séquences savoureuses, qui culminent avec une soirée guindée dans un appartement cossu. C'est moins chichiteux que Et toi t'es sur qui ? ; plus drôle que La Boom, plus actuel que Stella, plus optimiste que Ils mourront tous sauf moi, mais tellement moins touchant que Naissance des pieuvres...

Le charme essentiel du film réside dans le fait que l'on ne sait jamais si le réalisateur filme une vision sarcastique de l'âge ingrat par les plus de vingt ans, ou un regard adolescent sur l'univers des adultes, ces derniers n'étant guère mieux lotis. On appréciera à ce titre la composition exquise de Noémie Lvovsky en maman space faussement dépressive. Décidément spécialisée dans les rôles de petites bonnes femmes fofolles, l'actrice éclipse aisément d'autres guest stars de choix, comme Emmanuelle Devos en directrice décalée, Irène Jacob en ex mannequin du catalogue de la Redoute ou Valeria Golino en attraction d'un site vidéo interdit aux moins de 16 ans... Pour le reste, le réalisateur a recours un peu trop aux « mots d'auteur », dont l'abus constitue le pêché mignon de maints cinéastes voulant mettre le public dans leur poche ; et l'on aurait aimé un peu plus d'audace dans ce récit sympathique mais un brin convenu.

Gérard Crespo


1h30 - France - Scénario : Riad SATTOUF, Marc SYRIGAS, d'après le roman de Riad SATOUF - Interprétation : Vincent LACOSTE, Anthony SONIGO, Emmanuelle DEVOS, Irène JACOB, Noémie LVOVSKY.

ACCUEIL

RETOUR A LA LISTE DES FILMS