La Chose publique
Public Affairs
Mathieu Amalric
Quinzaine des Réalisateurs
content


Au commencement, Est la chose... Julia (Anne Alvaro grave et légère), s'en fait l'ambassadrice (celle par qui la chose arrive), c'est vrai qu'elle est actrice... Philippe, mari de Julia, est cinéaste (celui qui filme la chose). Il prend plutôt la chose à rebrousse poil : sa commande d'ARTE pour une série "masculin-féminin" piétine méchamment.
Son sujet : la Parité. Pour l'illustrer, un duo Bernard Menez/Michèle Laroque. Ainsi va Amalric : tranquillement, il pose... des choses. IL dispose. Mais cela se gâte lorsque, soudain, désireux de se filmer filmant, il voudrait faire le film dans le film! et il le fait.

On dit : où on fait son lit, on se couche. Le génie de Mathieu Amalric est de ne pas choisir son lit : lit privé, lit public, passons de l'un à l'autre, et filmons voir un peu ce qui s'y passe! Et si c'était autre chose? Même si ça n'est pas grand-chose, ça en parle bel et bien, et du talent de fauteur de trouble de l'Amalric itou. Avec son air de ne pas vouloir se mouiller, son premier film touche le fond de la confusion des sentiments, son deuxième explore le sous-sol de la confusion des genres: l'amour et le cinéma enfin désunis !

Nicolas Fine


1h25 - France - Scénario : Mathieu Amalric, Marcelo Novais Teles, Chrisine Dory - Image : Isabelle Razavet - Son : Olivier Mauvezin - Décors : Virginie Nol - Musique : Rodolphe Burger - Montage : Dominique Galliéni - Interprétation : Jean-Quentin Chatelain, Anne Alvaro, Michèle Laroque, Bernard Méne.

ACCUEIL

RETOUR A LA LISTE DES FILMS