Les Destinées d'Asher
Scaffolding
de Matan Yair
Acid






Passe ton bac d’abord

Premier long métrage de Matan Yair, Scaffolding est le beau portrait d’un jeune homme écartelé entre deux voies. Asher, 17 ans, est en conflit avec son père, un brave entrepreneur qui dirige une société d’échafaudage, et désireux que son fils prenne sa succession. Lycéen en rébellion contre l’autorité éducative, Asher est malgré tout fasciné par son professeur de littérature qui l’encourage à poursuivre des études universitaires. Quand un tragique événement survient, Asher devient déstabilisé… L’œuvre de Matan Yair dépasse le cadre du film d’initiation et propose un récit en nuances, ajoutant un nouveau jalon à un cinéma de l’adolescence qui a donné de belles pépites ces dernières années, à l’instar de La Tête haute d’Emmanuelle Bercot ou Mommy de Xavier Dolan.

Scaffolding n’atteint pas l’intensité de ces deux réussites, et le scénario diffère dans le sens où le comportement déviant d’Asher ne l’empêche pas de mener une vie sociale, malgré une immaturité face aux représentants de l’institution scolaire. Scaffolfing propose aussi une belle réflexion sur la transmission de la culture artistique et littéraire, avec un idéalisme sincère, loin de la roublardise du trop célèbre Cercle des poètes disparus de Peter Weir. Sans insister sur la critique sociale, Matan Yair pointe aussi du doigt certaines failles de la société israélienne, notamment dans son rapport avec les artistes, rejoignant ainsi la thématique d’autres cinéastes israéliens comme Nadav Lapid, auteure de L’Institutrice. Le film est enfin la révélation d’un jeune acteur surprenant, Asher Lax, qui mériterait une carrière brillante.

Gérard Crespo



 

 


1h28 - Israël, Pologne - Scénario : - Interprétation : Asher LAX, Ami SMOLARCHIK, Jacoc COHEN, Keren BERGER.

ACCUEIL

RETOUR A LA LISTE DES FILMS