Momotaro, le divin soldat de la mer
Momotarô, Umi no shinpei
de Mitsuyo Seo
Sélection officielle
Cannes Classics







Avant la capitulation...

Premier long métrage d'animation de l'histoire du cinéma japonais, il s'agit de la suite d'un court métrage de 37 minutes, Momotaro, l'aigle des mers, réalisé par le même cinéaste un an plus tôt. Œuvre de propagande patriotique, en ces derniers mois de guerre, le film sortit en salles quelques mois avant la capitulation du Japon, puis tomba dans un oubli total. On crut même la pellicule perdue, voire confisquée par l'armée d'occupation américaine. Ce n'est que quarante ans plus tard qu'un négatif fut trouvé dans les archives de la société de production Shôchiku. Une sortie en VHS popularisa alors le film, disponible aujourd'hui sur YouTube. Cannes Classics présente en 2016 une version numérique scannée en 4K (l'image 2K ayant été assurée par Shôchiku). Loin d'être une simple curiosité historique, le film est un véritable petit bijou, qui transcende la rhétorique guerrière et simpliste du scénario, forcément datée.

L'histoire est centrée sur l'opération-surprise menée sur l'île de Sulawesi par des troupes de parachutistes, le personnage de Momotaro, issu de la tradition japonaise, incarnant ici la bravoure et l'héroïsme. Un beau noir et blanc met en relief des trouvailles graphiques d'une belle harmonie, et Mitsuyo Seyo est aussi à l'aise dans le dessin de la nature que dans les scènes de combat, dont le lyrisme est accentué par des chants patriotiques. Le réalisateur aurait été tenu de visionner Fantasia, et il est évident que l'imagerie animalière de Walt Diney a inspiré de nombreux plans. Bien sûr, on est loin de la richesse créatrice de nombreux films d'animation japonais ultérieurs, du Tombeau des lucioles de Isao Takahata au Conte de la princesse Kaguya de Isaho Takahata, en passant par Le Voyage de Chihiro de Hayao Miyazaki. Mais Mitsuyo Seyo était un précurseur de talent et on aurait tort de bouder notre plaisir.

Gérard Crespo



 

 


1945 - 1h14 - Japon - Film d'animation - Scénario : Mitsuyo SEO - Production : Shôchiku Moving Picture Laboratory.

ACCUEIL

RETOUR A LA LISTE DES FILMS