Alyah
de Elie Wajeman
Quinzaine des réalisateurs
palme

Sortie en salle : 19 septembre 2012




L'homme qui fuit

Paris 2011. Alex a vingt-sept ans. Il vend du cannabis et vit dans l’ombre de son frère Isaac, lequel après avoir été son soutien est devenu son fardeau. Alors quand son cousin lui annonce qu’il ouvre un restaurant à Tel-Aviv, Alex imagine le rejoindre pour changer enfin de vie. Déterminé à partir, Alex doit dès lors trouver de l’argent et faire son Alyah. Mais il devra aussi tout quitter : Paris qu’il aime tant, Esther son ancien amour, Mathias son ami de toujours et Jeanne qu’il vient de rencontrer... Le premier film d'Elie Wajeman est une merveille d'épure et de portrait psychologique. Les amateurs de pittoresque à la Vérité si je mens ou de parcours initiatique franco-israélien à la Voyages (Emmanuel Finkiel, 1999) risquent d'être déçus par ce faux polar minimaliste et cette non-chronique sociologique qui convoque le judaïsme comme simple toile de fond ou « McGuffin » hitchcockien.


À l'instar des personnages de Fanny Valette dans La petite Jérusalem (K. Albou, 2005) ou Antoine de Caunes dans L'homme est une femme comme les autres (J-J. Zilbermann, 1998), Alex est un écorché qui tente de s'affranchir d'un milieu communautariste oppressant pour mieux s'affirmer. Le mystère qui entoure ce petit dealer hésitant entre plusieurs attaches amoureuses et constamment en porte-à-faux avec son environnement familial est ce qui fait le prix de cet Alyah. Des petits trafics en région parisienne aux faux eldorado de Tel-Aviv, le parcours d'Alex est typique de ses hésitations et errances. Le meilleur du récit réside dans ces silences et et plans scrutateurs sur cet anti-héros auquel Pio Marmai prête sa félinité et son jeu nuancé : le jeune acteur, révélé par Le premier jour du reste de ta vie trouve ici son meilleur rôle. Sa partenaire Adèle Haenel confirme tout le bien que l'on pouvait penser d'elle depuis Naissance des pieuvres et Après le sud. Et Guillaume Gouix en pote fidèle réalise un beau doublon cannois, après sa prestation de jeune gay infidèle dans Hors les murs.

Gérard Crespo


1h30 - France - Scénario : Elie WAJEMAN, Gaêlle MACE - Interprétation : Pio MARMAI, Cédric KAHN, Adèle HAENEL, Guillaume GOUIX.

ACCUEIL

RETOUR A LA LISTE DES FILMS