Copie conforme
The Certified Copy
de Abbas Kiarostami
Sélection officielle
Prix d'interprétation féminine (Juliette Binoche) - Prix de la Jeunesse




Sortie en salle : 19 mai 2010




Voyage en Italie

James, un écrivain quinquagénaire anglo-saxon, donne en Italie, à l'occasion de la sortie de son dernier livre, une conférence ayant pour thème les relations étroites entre l'original et la copie dans l'art. Il rencontre une jeune femme d'origine française, galeriste. Ils partent ensemble pour quelques heures à San Gimignano, petit village près de Florence. Comment distinguer l'original de la copie, la réalité de la fiction ?

Avec ce film passionnant au scénario faisant la part belle à la mise en abîme, Abbas Kiarostami reste fidèle à son style tout en renouvelant son inspiration. Comme dans Le Goût de la la cerise ou Ten, le dispositif minimaliste nous permet une visite en terrain connu : discussions au volant de la voiture, déambulations dans des lieux chargés de mémoire, morceaux choisis de l'apparente banalité du quotidien filmés dans le cadre d'un faux reportage créant sa propre dramaturgie, image de la femme souveraine dans une société patriarcale...


En même temps, Kiarostami installe un nouveau projet de cinéma dans un cadre géographique (la Toscane) étranger à son univers, et dirige pour la première fois une actrice internationale qui offre à l'occasion le meilleur d'elle-même : Binoche frôle le sublime dans sa composition d'épouse blessée (faussement ?) mythomane, en quête d'amour et de reconnaissance, et son expression dans trois langues (français, anglais, italien) est un bel hommage au multiculturalisme (mais de Danielle Darrieux dans Five Fingers à Sylvie Testud dans Stupeurs et tremblements, les actrices françaises ont déjà fait la preuve de leur maîtrise des langues). Si le début du récit peut laisser craindre une simple coproduction culturelle à prestige semblable à certains Oliveira (Le Couvent, avec Deneuve), la suite nous rassure aisément, surtout après un retournement de situation qui nous oblige à reconsidérer toute la première partie : Kiarostami tend ici la main à Lynch (qui l'eût cru ?), tout en s'inscrivant dans la continuité de la problématique d'un certain cinéma du couple, du Rossellini de Voyage en Italie au Bergman de Scènes de la vie conjugale. Œuvre subtile sur le dérèglement du réel, le jeu des apparences et la remise en jeu de la narration cinématographique, Copie conforme pourrait être une étape charnière dans la filmographie du maître du cinéma iranien.

Gérard Crespo


1h46 - Italie / France - Scénario : Abbas KIAROSTAMI - Interprétation : Juliette BINOCHE, William SHIMELL, Agathe NATANSON.

ACCUEIL

RETOUR A LA LISTE DES FILMS