Delta
de Kornel Mundruczo
Sélection officielle
Prix de la Fipresci

palme

Sortie en salle : 04 mars 2009




Le cinéma hongrois est suffisamment rare ces dernières années pour que Delta attire l'attention. En dépit de la lenteur de la narration et du style contemplatif, on est loin de la torpeur auteuriste d'un Béla Tarr auquel certains compareront le jeune cinéaste Kornél Mundruczó.
Un jeune homme taciturne retrouve sa nature isolée dans une région coupée du reste du monde. Les voies navigables, îlots et la végétation luxuriante forment ici un décor amplifiant le sentiment de solitude et de vide. Retrouvant sa famille avoisinante, il rencontre une sœur dont il ignorait l'existence. Ils cohabiteront dans une hutte délabrée et noueront une relation incestueuse. Mais comme disait le poète, « Non les braves gens n’aiment pas que l’on suive une autre route qu’eux. ».


On retiendra de Delta une séquence de viol terrifiante, filmée toutefois sans complaisance, ainsi que des dialogues minimalistes apparentant le film à un certain cinéma contemporain. De par son sujet, on songe aussi au beau L'Âme soeur de Fredi M. Mürer, film suisse méconnu qui a dû inspirer le réalisateur.
Rien de très novateur en définitive mais une œuvre respectable, qui ne déméritait pas dans la Sélection officielle.

Gérard Crespo

 


1h32 - Hongrie / Allemagne - Scénario et dialogues : Yvette BÍRÓ, Kornél MUNDRUCZÓ - Photo : Mátyás ERDÉLY - Décors : Márton ÁGH - Musique : Félix LAJKÓ - Montage : Dávid JANCSÓ - Son : Gábor BALÁZS - Interprétation : Sándor GÁSPÁR, Félix LAJKÓ, Lili MONORI, Orsi TÓTH.

ACCUEIL

RETOUR A LA LISTE DES FILMS