Zodiac
de David Fincher
Sélection officielle
palme


De 1968 à 1978, un serial-killer écume la Californie avant de disparaître dans la nature, laissant derrière lui près de quarante victimes, mais aussi de sérieuses séquelles chez ceux qui sacrifièrent une grande partie de leur vie à le traquer en vain. Communiquant par lettres codées, le Zodiac utilisera tous les moyens pour perdre ses poursuivants, multiplier les fausses pistes et les culs-de-sac, mettre les nerfs des enquêteurs à vifs. Ce sont ces méandres, que, d'indice en indice, d'avancées en reculades, David Fincher analyse et dissèque avec un brio rarement égalé pour nous offrir, via cet anti-Seven qui renoue avec les films-dossiers du type Les Hommes du président, son œuvre la plus aboutie.
Qu'il décide de faire la une de l'actualité ou de s'évanouir brusquement, le Zodiac manipule ses poursuivants comme des marionnettes, associant le jeu à l'atrocité de ses crimes.


Une épopée qui pourrira littéralement et hantera les vies du fabuleux trio que Fincher met en scène : l'inspecteur Toschi – qui fait immanquablement penser au célèbre lieutenant Colombo –, Paul Avery, journaliste au San Francisco Chronicle et le dessinateur Graysmith, dit “l'attardé”.
C'est chez ce dernier qu'à la sortie en 1971 du film L'Inspecteur Harry, le déclic s'opère et l'entraîne dans un engrenage où il sacrifiera tout à son obsédante recherche de la vérité et à l'écriture de Zodiac Unmasked, dont le film s'est inspiré.
A ce dossier opaque et épais, David Fincher oppose une mise en scène fluide, qui finit par conjurer l'émiettement du récit et lui donner tout son sens. Si l'on ajoute à cela une interprétation particulièrement brillante, Zodiac est à inscrire au premier rang des films oubliés de ce palmarès 2007.

Marie-Jo Astic


2h36 - USA - Scénario et dialogues : James Vanderbilt d'après le livre de Robert Graysmith - Photo : Harris Savides, ASC - Décors : Donald Graham Burt - Musique : David Shire - Montage : Angus Wall - Son : Ren Klyce - Interprétation : Jake Gyllenhaal, Mark Ruffalo, Robert Downey Jr, Anthony Edwards, Brian Cox.

ACCUEIL

RETOUR A LA LISTE DES FILMS