L'Âge des ténèbres
Days of Darkness
The Age of Ignorance
de Denys Arcand
Sélection officielle
hors compétition

palme



« J'aurais voulu être un artiste... » Jean-Marc Leblanc aurait en tout cas souhaité être célèbre. Dans ses rêves, ce fonctionnaire désillusionné se voit preux chevalier, comédien connu, et tombeur de Diane Kruger ou d'Emma de Caunes. Dans la réalité, son épouse et ses deux filles le zappent complètement, et son travail routinier l'ennuie. Denys Arcand a voulu avec ce film terminer une trilogie entamée avec Le Déclin de l'empire américain (1986) et Les Invasions barbares (prix du scénario à Cannes en 2003). Pourtant, l'humour décalé et la fantaisie onirique de ce joli conte le placent plutôt dans la lignée de Jésus de Montréal ou Le Confessionnal.
Une échappée savoureuse au Moyen-Âge, plus proche de Perceval le Gallois voire de La Vie de Brian que des Visiteurs, constitue le passage le plus réjouissant par une suite de saynètes tant surréalistes que cocasses.


Arcand se défend de vouloir donner dans la dénonciation sociale mais ses coups de griffe contre la société contemporaine laissent une trace indélébile après la projection : comment fonder un lien social quand les téléphones mobiles et autres lecteur MP3 tiennent lieu de summum de la communication ?
Comme toujours chez Arcand, une troupe d'acteurs, visages familiers du monde du spectacle québecois, compose une partition chorale équitable. Autour de Marc Labrèche, parfait en quinquagénaire sur le retour, on appréciera les étonnantes Sylvie Léonard et Caroline Néron.

Gérard Crespo

 


1h55 - Canada - Scénario et dialogues : Denys Arcand - Photo : Guy Dufaux - Décors : François Séguin - Musique : Philippe Miller - Montage : Isabelle Dedieu - Son : Paul Lainé, Cyril Holtz - Interprétation : Marc Labrèche, Diane Kruger, Sylvie Léonard, Caroline Néron, Rufus Wainwright, Macha Grenon.

ACCUEIL

RETOUR A LA LISTE DES FILMS