Breaking News
Daai sin gin

Johnnie To
Sélection officielle
Hors compétition
content


Johnny To est l'auteur d'une quarantaine de longs métrages dont la plupart sont des polars survoltés. Breaking News surpasse The Mission, sorti en France en 2001. Il serait abusif de parler de “comédie policièreî dans l'histoire de ce face-à-face entre les forces de l'ordre et cinq malfrats réfugiés dans un immeuble, même si le spectateur rit beaucoup de situations saugrenues : ravisseurs préparant de délicieuses spécialités culinaires à leurs otages, petit garçon insolent aussi capricieux avec les bandits qu'avec son papa, jeux de séduction entre le cambrioleur et l'inspectrice de police…
En fait, c'est surtout la trame du scénario qui est jubilatoire même si un enjeu dramatique sous-tend le film. Lorsque que la télévision retransmet en direct les images de la défaite cinglante d'une escouade de policiers face à cinq individus armés, la crédibilité des forces de l'ordre est en cause.

Aussi, il est décidé de transformer un nouvel assaut en “télé-réalitéî et d'équiper les membres d'un commando de caméras. Cette stratégie de médiatisation se heurte à la réaction imprévue des bandits qui utilisent l'Internet, l'appareil photo numérique et le téléphone portable pour transmettre à leur tour des images aux médias et ridiculiser les policiers.
Les scènes d'affrontement sont filmées avec brio, et Johnny To a retenu les leçons du cinéma d'action américain. De plus, un suspense à deux niveaux soutient l'attention car la question n'est pas seulement de savoir si l'assaut sera une réussite ; la “guerre médiatiqueî qui se joue sur l'écran pose aussi le problème de la manipulation : qui de la police ou des criminels réussira le mieux à bluffer le téléspectateur du “show téléviséî ? Ce film enlevé et tonique est donc un petit bijou d'imagination et de savoir-faire technique. On peut regretter qu'il n'ait pas été présenté en compétition.

Gérard Crespo


1h40 - Hong Kong/Chine - Scénario, dialogues : Chan Hing-kai, Yip tin shing - Photo : Cheng Siu keung - Décors : Yu Ka oni - Montage : David Richardson - Musique : Chung Chi wing, Ben Cheung - Interprétation : Richie Jen, Kelly Chen, Nick Cheung.

ACCUEIL

RETOUR A LA LISTE DES FILMS