Le Sourire de ma mère
The Religion Hour (My Mother's Smile) - L'Ora di religione (Il sorriso di mia madre)

Marco Bellochio
Sélection Officielle
Mention spéciale du jury œcuménique
content


 


L'Ora di Religione est le dix-huitième long métrage de Marco Bellochio qui était déjà venu à Cannes en 1996 pour Le Prince de Hombourg. L'ora di religione, c'est l'heure de religion que le personnage central, Ernesto, laisse suivre à son fils Leonardo alors que lui-même n'est pas croyant. Cet athéisme est un peu gênant…surtout quand Ernesto apprend que l'Eglise veut sanctifier sa mère. Le Sourire de ma mère, ce sera le titre que le film portera en France, met en relief l'obsession du personnage central qui se demande encore, à l'âge adulte, s'il est complètement détaché de sa mère. Il y a plusieurs sourires dans le film : le sourire ironique de l'athée, le sourire de la sainte et même un certain sourire final…sur lequel je ne vous dirai rien. Marco Bellochio, qui a signé le scénario original, affirme que l'idée de son film est partie de l'année du jubilé et …de son désir de voir le monde changer ( Sa filmographie est à ce sujet révélatrice ).

Le film nous parle donc du pouvoir des femmes (il y en a beaucoup dans le film ) et du pouvoir des prêtres (il y en a un certain nombre). Quand on parle de pouvoir, il arrive souvent que l'on ne plaise pas à tout le monde. L'Ora di Religione, qui eut d'excellentes critiques lors de sa sortie en Italie, a subi de fortes attaques du côté du Vatican. Le film est interdit dans la péninsule aux moins de 14 ans, il ne pourra être projeté dans les salles de cinéma qui sont la propriété de l'Eglise et l'interdiction aux mineurs empêchera la bande-annonce d'être diffusé aux meilleures heures à la télévision… Après avoir subi les foudres de l'Eglise, le film de Bellochio vient aussi d'être pourfendu par le journal Libération, deux raisons suffisantes pour penser qu'il est loin d'être sans intérêt !


Henri Lajous


1h42 - Italie - Scénario et dialogues : Marco Bellochio - Images : Pasquale Mari - Musique : Riccardo Giagni - Montage : Francesca Calvelli - Décors : Marco Dentici - Interprètes : Sergio Castellitto (Ernesto Picciafuoco), Jacqueline Lustig (Irene Picciafuoco), Chiara Conti (Diana Sereni), Gigio Alberti (Ettore Picciafuoco), Maurizio Donadoni (Don Piumini), Piera Degli Esposti (Zia Maria), Toni Bertorelli (Conte Bulla).

ACCUEIL

RETOUR A LA LISTE DES FILMS