Demonlover
Olivier Assayas
Sélection Officielle
content


 


Mêlant espionnage industriel, cinéma sur Internet et mangas pornographiques, le scénario de Demonlover se veut une réflexion sur l'univers des multinationales et la fascination exercée par le cyber espace. Deux sociétés, Mangatronics et Demonlover, s'affrontent pour obtenir l'exclusivité de nouvelles images. Une belle espionne est recrutée par Mangatronics pour pirater de l'intérieur la compagnie rivale. Mais elle devra se résoudre à franchir la barrière entre le monde réel et l'univers du virtuel, ce qui donnera lieu à quelques scènes incorporant la technologie de nouveaux effets spéciaux numériques. Les séquences les plus réussies du film sont nimbées de mystère, telles ces déambulations nocturnes à travers lesquelles le réalisateur retrouve sa passion pour les serials (Irma Vep) ou ces tractations secrètes dans le métro. Mais à vouloir brasser trop de genres (la science fiction, le

policier, le cinéma expérimental), Olivier Assayas s'emmêle les pinceaux et semble déboucher sur une impasse, d'autant plus que son propos reste parfois fumeux : la dénonciation des risques de dérives liées à la banalisation de la représentation de la violence s'accompagne d'une certaine complaisance (les tortures interactives) qui nuit à la crédibilité du discours. Plus à l'aise dans le cinéma intimiste (L'eau froide, Fin août début septembre), le cinéaste semble ici dépassé par son projet d'autant plus qu'il manque la patte d'un véritable auteur (on songe au film que Lynch aurait tiré du même scénario). Une direction d'acteurs hasardeuse combinée à des effets de mise en scène qui frôlent le kitsch (le meurtre de Gina Gershon) amplifient le semi ratage de ce polar futuriste.

Gérard Crespo


2h09 - France - Scénario et dialogues : Olivier Assayas - Images : Denis Lenoir - Musique : Sonic Youth - Montage : Luc Barnier - Décors : François-Renaud Labarthe - Interprètes : Connie Nielsen (Diane), Charles Berling (Hervé), Chloé Sevigny (Elise), Gina Gershon (Elaine).

ACCUEIL

RETOUR A LA LISTE DES FILMS