O Brother
(O Brother, Where Art Thou?)
Joel Coen
Sélection Officielle

bof

critique de Daniel Rocchia

 

Le cinéma des frères Coen oscille régulièrement entre la relecture du film noir (Blood Simple, Miller’s Crossing, Fargo) et la fable philosophique déjantée (Arizona Junior, Le Grand Saut). C’est à cette deuxième veine qu’appartient O’Brother qui, de l’aveu même des frangins terribles, s’inspire très librement de l’Odyssée d’Homère en transposant quelques-uns de ses plus fameux épisodes dans le sud de l’Amérique, pendant la Grande Dépression. Dans la grande tradition de l’héroï-comique, on passe donc de l’épique au picaresque à travers les périgrinations de trois pieds nickelés en cavale.

Tout le savoir-faire de la maison Coen se retrouve ici, sans grande nouveauté certes, mais non sans plaisir. On retiendra notamment une galerie savoureuse de personnages secondaires (Baby Face Nelson vaut à lui seul le déplacement), une séance d'enregistrement où l’on croise le fantôme de Robert Johnson, et l’inénarrable accent sudiste du trio Clooney-Turturro-Nelson. Version originale obligatoire !


Daniel Rocchia

1h42 - Etats-Unis - Scénario et dialogues : Joel & Ethan Coen - Images : Roger Deakins - Décor : Dennis Gassner - Musique : T-Bone Burnett - Montage : Roderick Jaynes, Tricia Cooke - Interprètes : George Clooney, John Turturro, Tim Blake Nelson, Charles Durning, Michael Badalucco, John Goodman, Chris Thomas King.

RETOUR À L'INTRODUCTION

RETOUR A LA LISTE DES FILMS