Esther Kahn
Arnaud Desplechin
Sélection Officielle

content

critique de Gérard Camy

 

Le quatrième film d’Arnaud Desplechin est l’adaptation du roman de l’anglais Arthur Symons. A la fin du XIXe siècle dans un quartier populaire de Londres, la jeune Esther Kahn abandonne l’atelier de couture crée par son père, un immigrant juif, et la vie en vase clos de sa famille. Une soirée au théâtre… et c’est la révélation. Elle sera actrice. Aidée par un vieil acteur et par son premier amant qu’elle s’est d’ailleurs choisie, elle se lance à corps perdu dans un apprentissage très difficile que Despleschin se plaît à décrire longuement en images fortes et prenantes posant ainsi les bases d’une réflexion approfondie sur ce métier si fragile.

Mêlant habilement dans des décors soignés mais qui ne l’emportent jamais sur l’action, et avec un réel sens de la dramaturgie, vie artistique et vie privée, il regarde Esther devenir la grande actrice qu’elle rêvait d’être. Une belle unité de couleur (sépia-brun doré) tisse peu à peu l’univers théatral du Londres victorien Attachante, introvertie, le regard chargé d émotion et de passion, Summer Phoenix est une Esther impressionnante. Elle porte à bout de bras ce beau film un peu froid.


Christiane Seguron

2h37 - France - Scénario et dialogues : Arnaud Desplechin, Emmanuel Bourdieu - Images : Eric Gautier - Décor : Jon Henson - Musique : Howard Shore - Montage : Hervé De Luze, Martine Giordano - Interprètes : Summer Phoenix, Ian Holm, Fabrice Desplechin, Frances Barber, Laszlo Szabo, Emmanuelle Devos.

RETOUR À L'INTRODUCTION

RETOUR A LA LISTE DES FILMS