Le Chant de la fidèle Chunhyang
(Chunhyang - Chunhyangdun)
Im Kwon-Taek
Sélection Officielle

content

 

Un homme est sur scène, un musicien à ses côtés, il fait face au public. Le récitant porte le récit de Chunhyang de sa voix qu'il force avec ce fil musical qui sous-tend ses incantations, ses gémissements, ses grognements et la salle réagit, l'accompagne tout au long de son récit.
C'est un peu difficile au début, le temps que notre oreille sinon s'accoutume, tout au moins se laisse emporter par la bande sonore.
Mais autant l'oreille est " agressée ", autant l'image va nous permettre de " rentrer " dans cette histoire d'un amour passion au XVIII ème siècle entre une roturière et un fils de noble.
Somptueuse reconstitution, fluidité des cadres, perfection des couleurs, jeu parfait des acteurs, tout le film est un hymne à l'amour, une leçon de cinéma que la voix du récitant ramène au présent.

Des plans de rupture nous le montre sur scène devant un public conquis, mais l'histoire reprend toujours le dessus, Chunhgyang aime et attend Mongryong et leur amour vaincra.
Subtile illustration visuelle d'un art coréen de la " récitation ", Chunhyang est avant tout un film de cinéma où le public entre en symbiose avec l'art de vivre d'une civilisation millénaire basée sur le respect et la tradition où les " bons " l'emportent toujours sur les " méchants ".

Jean-Paul ICARDI

2h - Corée du Sud - Scénario et dialogues : Kim Myoung-Gu - Images : Jung Il-sung - Décor : Min Un-Ok - Musique : Kim Jung-Gil - Montage : Park Soon-Duk - Interprètes : Lee Hyo-Jung, Cho Seung-Woo, Kim Sung-Nyu, Lee Jung-Hun, Kim Hak-Yong, Lee Hae-Eun.

RETOUR À L'INTRODUCTION

RETOUR A LA LISTE DES FILMS